Le « divorce » inattendu de l’automne

Le monde de la mode sous le choc !

Après seulement trois ans et demi à la tête des collections femme Dior, le créateur belge Raf Simons annonce ce jour, lors d’un communiqué officiel, qu’il ne renouvellera pas son contrat au sein de la grande maison de couture. Pour des raisons personnelles, le créateur préfère se retirer pour se consacrer à d’autres choses qui lui tiennent à coeur: « C’est une décision fondée à la fois sur mon désir de me concentrer sur d’autres centres d’intérêt dans ma vie, notamment ma propre marque, et les passions qui me motivent au-delà de mon activité professionnelle. »

Le 2 octobre dernier, le couturier nous a donc présenté sa dernière collection, sous le signe de la délicatesse et de la pureté, dans un décor éphémère quelque peu époustouflant. En effet, un dôme géant de delphiniums bleus était posé au milieu de la Cour du Louvre, joli clin d’oeil qui rappelle la passion que Christian Dior avait pour les fleurs. « Après les femmes, les fleurs sont les créations les plus divines » disait Christian Dior lui même. L’intérieur du dôme, d’un blanc éclatant soulignait le style épuré et la simplicité du couturier qui a voulu allier « la féminité, la fragilité et de la sensibilité sans pour autant sacrifier la force et l’effet ».

Capture d’écran 2015-10-22 à 22.43.59

«Je voulais que la collection dégage une certaine pureté.» 

On comprend maintenant pourquoi au moment de saluer à la fin du défilé, Raf Simons avait formé un coeur avec ses mains. Geste qui avait suscité des interrogations.

Il y a encore quelques mois nous découvrions la vrai personnalité de Raf Simons dans « Dior et Moi », un documentaire de Frédéric Tcheng diffusé sur Canal +. Il avait pour but de suivre la conception de sa première collection haute couture en 2012. Cette véritable immersion, au sein même des studios de création Dior, nous permet de découvrir l’organisation quotidienne d’une équipe soudée et créative à huit semaines d’un défilé. Il est également intéressant de voir les premiers pas de Raf Simons au sein de la maison car il apparaît comme quelqu’un de timide, nerveux, qui ne semble pas avoir beaucoup confiance en lui. Pour ma part, j’ai trouvé ce documentaire très émouvant, puisqu’il est fondamentalement humain. On peut découvrir le travail collectif des petites mains qui se cachent derrière l’image d’un créateur et le rapport que celui-ci entretient avec elles dès les premières semaines.

Pour finir, on peut dire que c’est un pari réussi pour le successeur de John Galliano qui a bel et bien redonner une nouvelle image, bien plus moderne, à la marque. En plus de cette contribution créative exceptionnelle, notons que la maison Dior a vu ses ventes augmenter de 60% depuis 2011.

Reste à se demander qui succédera à Raf Simons ? Place aux nombreuses spéculations…

Publicités