Le jour d’après

Les mots nous manquent et ne sont pas assez forts pour décrire l’horreur que nous vivons aujourd’hui en France. Cette année 2015 a commencé et se termine dans l’effroi et la violence suite à des actes exempt d’humanité. Comme le mot l’indique, le terrorisme sème la terreur et a pour but de faire régner un sentiment de peur et de panique au sein de notre pays. Dans une période comme celle-ci, le danger est omniprésent. Nous devons nous unir et ne pas plier, malgré la tristesse et la peur. Nos valeurs d’humanité et notre identité nationale ne deviendra que plus forte suite à ce carnage sans précédent. Montrons leur que notre France est bien plus forte que leurs convictions.
Face à cette horreur, inutile de vous préciser qu’il est grand temps de profiter des gens qu’on aime alors aimez, partagez, rigolez, profitez mais surtout VIVEZ

Vive la France !
Mes pensées et mon soutien aux familles et proches des victimes.


Deux textes m’ont particulièrement plu:

Tout d’abord cet article paru dans Libération: On s’embrassera en abominables pervertis et ce commentaire posté hier, suite à un article du New York Times: 

attentats-ce-petit-texte-americain-qui-fait-du-bien-aux-francais,M273918 (1) 

Traduction: « La France incarne tout ce que les fanatiques religieux du monde détestent : la joie de vivre par une myriade de petites choses : le parfum d’une tasse de café et des croissants le matin, de belles femmes en robe souriant librement dans la rue, l’odeur du pain chaud, une bouteille de vin que l’on partage entre amis, quelques gouttes de parfum, les enfants qui jouent dans les jardins du Luxembourg, le droit de ne croire en aucun dieu, de se moquer des calories, de flirter, fumer et apprécier le sexe hors mariage, de prendre des vacances, de lire n’importe quel livre, d’aller à l’école gratuitement, jouer, rire, se disputer, se moquer des prelats comme des politiciens, de ne pas se soucier de la vie après la mort. Aucun pays sur terre n’a de meilleure définition de la vie que les Français » 

Et pour finir sur une touche d’humour: « Good fucking luck! »

« Si vous voulez une guerre sur la culture et le style de vie avec la France… Bonne chance putain! Allez-y, allez-y ! Ramenez votre idéologie périmée, ils vous opposeront Jean Paul Sartre, Edith Piaff, du bon vin, des cigarettes, Camus, du camembert, des madeleines, des macarons, Marcel Proust et la putain de pièce montée. Vous arrivez avec votre philosophie rigoriste, contre des maîtres de la pâtisserie mes amis ! Vous êtes foutus. »

  JM

Publicités