Ridicule never killed anyone

Pour finir cette année en beauté, je vous ai concocté un florilège des pires grands moments de solitude que nous avons toutes expérimentées au moins une fois. Il est important de révéler au grand jour ces situations qui nous donnent toutes envie de creuser un trou, se cacher, hiberner ou même…disparaitre à tout jamais. Ce qui est cool avec les moments de solitude c’est qu’on les a toutes vécus alors osons les partager, ce sera drôle et assez réconfortant de se sentir moins seule !

Les grands classiques :

– Parler en public avec la braguette ouverte, sourire avec un bout de salade coincé entre les dents ou porter un chemisier mal boutonné, restent parmi les valeurs sûres du ridicule qui ne tue pas.

anigif_enhanced-buzz-29263-1372092218-27

Lâcher un « Star Wars », autrement dit un postillon, sur quelqu’un en parlant. Le meilleur dans tout ça c’est la personne, assez futée pour te le faire remarquer.

– Vous connaissez forcément cette fameuse crotte de nez, celle qui se promène au bout de votre nez tout au long de la journée. Inconsciente, vous souriez à tous ceux qui vous fixent. Qui aura le courage de vous le faire remarquer ? (Ps: Toujours mettre au point des noms de code entre amis ou collègues : loulou, ranouna, mickey…)

– Penser reconnaître quelqu’un de loin, faire un sourire voire pire : lui faire un signe de la main et se tromper totalement de personne. Dans le même registre : quand quelqu’un adresse un geste à la personne qui est derrière toi, que tu lui réponds et continues de faire coucou pour faire genre que tu le connais…

Parler toute seule

Tu discutes avec ton copain dans une boutique, tu te tournes et tu réalises que ça fait 2 bonnes minutes que tu fais un monologue et qu’il est déjà dix rayons plus loin.

Marcher dans la rue avec quelqu’un, cette personne s’arrête sans que tu ne le remarques, tu continues donc la conversation avec quelqu’un d’autre. Et quand enfin tu te retournes…

La plus grosse galère

Pire moment de solitude pour une nana, surement le coup du talon qui casse au milieu de la journée et qui t’oblige à boiter avec dignité jusqu’à la maison, ou quand il se coince dans le trou d’une bouche d’égout à la Jennifer Lopez dans Un Mariage trop parfait.

46f89c0b8400c

Se faire remarquer

Aujourd’hui, tu décides de te mettre en jupe (chose qui t’arrive tous les 36 du mois). Tu sors de chez toi, tu marches avec confiance dans la rue et prends le métro pour te rendre au boulot. Tu dis bonjour à tout le monde et là quelqu’un te fait remarquer que ta jupe s’est coincée dans ta culotte, laissant apercevoir tes fesses. Gros malaise…tu essayes de comptabiliser et d’identifier le nombre d’heureux élus qui ont pu admirer ton derrière tout au long de ton trajet. Autre solitude : quelqu’un t’arrête dans la rue pour te le dire (ça sent le vécu).

Cet été, pas d’excuses, les filles devraient te mater avec envie et les mecs détourner le regard à cause de leur copine attitrée. Mais cette année ton nouveau bikini semble faire bien des jalouses… Ou peut être est ce juste ce téton qui épris de liberté tente de s’échapper.

« Oh c’est ma chanson !!! Mets plus fort ! » : Chanter à tue tête à une soirée quand soudain quelqu’un stoppe la musique te laissant exposée bêtement comme une vulgaire candidate d’On n’oublie pas les paroles… ou alors quand tu balances une vacherie à deux balles sur quelqu’un pile au moment ou il y a un blanc.

Ce soir t’es au max ! Tenue de soirée, jolie coiffure et hauts talons (vous savez, ceux que vous n’osez jamais mettre). T’as enfin réussi à faire cette fameuse tresse à la Katniss Everdeen que toutes les youtubeuses essayent de t’expliquer, en vain, depuis environ trois ans. Tu te sens fraiche, belle et confiante. Tu marches avec assurance, mais au moment de traverser la pièce tu te tords la cheville et tombe lamentablement devant tout le monde.

Les toilettes peuvent être également une zone à hauts risques ou l’on peut aisément filer son collant de haut en bas. T’essayes donc d’assumer la soirée avec ce look un peu grunge qui ne colle vraiment pas avec tes jolis escarpins à paillettes.

Allez tu sais quoi ? C’est pas grave, tu auras l’art d’être celle qui s’assume et qui s’adapte à toutes les situations en soirée.

Quelques règles de survie pour éviter les drames:

La superwoman du 21ème siècle doit toujours avoir un deuxième collant et une paire de ballerines dans son sac, mais avant tout une bonne dose d’humour et d’autodérision.

Je vous l’accorde, ces moments sont pénibles mais sont surtout à prendre avec le sourire !

Et vous, quels sont vos pires moments de solitude ?

Bon réveillon à tous et à l’année prochaine ! (blague pourrie bonjour).

 JM

Publicités