Fashion Week à NY: Des collections aux inspirations masculines

Cette année, la tendance du minimalisme des années 90 semble clairement s’affirmer, que ce soit dans l’univers du prêt-à-porter que dans celui de la lingerie. Comme vous le savez, la mode est un éternel recommencement qui remet aux goûts du jour les anciennes tendances. Hier, la Fashion Week de New York s’est clôturée sur une ambiance assez sombre, avec une collection Marc Jacobs pleine d’extravagance. Dernier défilé de la semaine, marqué par l’apparition inattendue de Lady Gaga vêtue de la collection. Cette semaine, plusieurs collections semblent s’être inspirées de la garde robe masculine.

« La nuit d’avant, le matin d’après »

La marque américaine Calvin Klein a présenté hier, une collection, oscillant entre masculin et féminin. Le but étant d’utiliser la garde robe de l’homme pour « explorer la féminité » et redoubler de sensualité. Sensualité d’autant plus flagrante avec l’omniprésence du noir et l’utilisation du cuir. Sans oublier, les bruits de soupirs féminins diffusés pendant le défilé. Francisco Costa, le créateur, choisit de revisiter le classique costume de la maison, avec des matières amples et une longue veste cintrée à la taille.

defile-calvin-klein-collection-automne-hiver-2016-2017-new-york-look-2

On assiste aujourd’hui à une évolution de la mode féminine, qui réutilise de nombreux basiques issu de la mode masculine. Hier, Calvin Klein a repris la chemise en créant des chemises à carreaux, sous forme de tuniques aux divers motifs.

defile-calvin-klein-collection-automne-hiver-2016-2017-new-york-look-44BLACK IS THE NEW SEXY


En parlant de jeu entre féminin-masculin, en voilà une autre qui a su masculiniser ses créations. La styliste Victoria Beckham propose une collection très féminine en précisant qu’elle y a ajouté «des éléments masculins pour la rendre vraiment solide». Les mannequins défilent sans artifices, les cheveux plaqués en arrières, rajoutant une pointe d’androgynéité à la collection. On découvre une collection chic et sexy composée d’éléments structurés avec des longues jupes, des pantalons cintrés et des manteaux oversizes à damiers jaune et vert. Les rayures, carreaux, couleurs et nombreux motifs choisis, rendent la collection surprenante et dynamique. Le bustier reste néanmoins omniprésent: la pièce maîtresse débordante de féminité.

 

La femme Ralph Lauren a pour l’automne 2016 des allures de gentleman britannique la journée avec un look dandy, troqué contre une longue robe en velours pour le soir. Pour la journée, la collection est composée de vestes de costume à carreaux bruns, chemise de soie, pantalon de costume en laine et cravate. 

defile-ralph-lauren-automne-hiver-2016-2017-new-york-look-7

La féminité prend tout son sens, le soir, dans des robes de velours à épaules nues mais aussi dorée et évasée, donnant l’impression d’être en or liquide. 

defile-ralph-lauren-automne-hiver-2016-2017-new-york-look-47

Alors pour un look chic et détente, n’hésitez pas à piquer des basiques à votre frère, père ou petit copain. Un blazer avec les manches retroussées par exemple ou un pull oversize. Ca peut être le petit plus dans une tenue, sans avoir l’air négligé pour autant bien sur.

Bisous, bisous 

JM

Publicités